+ 49 421 708 692 16 ********** + 255 713 510 334 ********** + 255 784 999 510 paradies91@yahoo.de

Vacances balnéaires à Zanzibar

Zanzibar a tout d’une île exotique: soleil, sable fin et charme exotique. Rien que le nom possède quelque chose de magique. En tant que dernier bastion de l’esclavage africain et la principale zone de culture des clous de girofle, l’île est à la fois impitoyable et paradisiaque.

Les sultans de cette île magique aux épices spécifique de Zanzibar, utilisaient leurs richesses pour bâtir des palais grandioses et des maisons de bain. Zanzibar est une belle île, parsemée de plages incroyables et de criques secrètes tandis que l’intérieur est vert; recouvert de clous de girofle et de plantations de cannelle. Des ruines de palais, des bains et d’anciennes mosquées sont éparpillées dans toute l’île et rappellent l’époque révolue des sultans et de l’esclavage.

Toute la côte est entourée de coraux qui sont ancrés dans des eaux tropicales turquoises. Zanzibar est un complément idéal pour compléter votre safari tanzanien. Généralement, nous recommandons d’y séjourner entre 3 jours et 7 jours dans l’un des hôtels de plage de Zanzibar. Cela peut être suivi d’une nuit ou deux à Stonetown, le site du patrimoine mondial de l’UNESCO qui constitue la ville principale de Zanzibar. Il est possible de voler à Zanzibar depuis Arusha ou bien de prendre un train depuis Dar Es Salaam, ce qui permet d’économiser sur le budget.

J’adore Zanzibar et conseillé mes clients sur les lieux à visiter. La première question que l’on me pose concerne toujours les plages du Nord et de l’Est.

Le Nord a de nombreuses plages qui permettent de nager toute la journée, mais elles sont plus touristiques et surpeuplées. C’est un espace de fête. Le Sud a de moins beaux espaces pour nager mais il est favorable à la relaxation.

Qu’est-ce qui vous correspond le mieux? Gertrude

Sales

Nos logements favoris incluent:

EVERGREEN BUNGALOWS

Evergreen Bungalows est un petit hôtel de plage familial et relaxant, situé sur la côté est de l’exotique île de Zanzibar. Situé directement sur la plage et parmi les palmiers, il surplombe les plages de sables blancs fins et les cocotiers de la plage de Bwejuu.

BLUE OYSTER HOTEL

C’est un petit hôtel géré par des Allemands dans le village de Jambiani.

Il n’offre pas l’expérience d’une hôtel touristique (c’est-à-dire qu’il n’y pas de piscine ou de spa), mais pour un prix moindre face à celui des habituelles stations balnéaires, il permet aux clients de rester sur une partie magnifique et préservée du littoral oriental de Zanzibar.

RAS NUNGWI

À l’extrémité nord de Zanzibar, l’hôtel Ras Nungwi Beach se situe sur un magnifique littoral de sable blanc. C’est un hôtel populaire de haute qualité doté d’installations baénéaires, y compris l’accès à Internet, une grande piscine, un centre de sports nautiques et une zone de jeux.

Les incontournables de Zanzibar:

• Pour les amoureux de la nature, un voyage à Jozani Forest, la dernière forêt tropicale de l’île est fortement recommandée. C’est à Jozani Forest que vit la rare espèce des singes rouges, les Colobus.
• Depuis le port de Stone Town, vous pouvez prendre un bateau jusque l’île de Changu. Egalement connu sous le nom de Prison Island, vous pourrez y observer les ruines d’une prison abandonnée. Sur l’île, vous pourrez également faire de la plongée et admirer des tortues géantes.
• Une destination populaire sont les bains persans de Kidichi, construit par le sultan Sayyid Said au début des années 1800 comme un cadeau pour sa deuxième femme.
• Les grottes d’esclaves Mangapwani sont également une destination intéressante. C’est ici que les esclaves ont été embarqués sur des navires à travers un réseau de tunnels souterrains, principalement en direction du Moyen-Orient.
• Le tour le plus célèbre de l’île est le « Spice Tour ». Vous serez conduit dans les jardins d’épicés et les plantations de l’île. Vous y verrez des arbres de cannelle, de cacao et de poivre ainsi que de nombreuses autres épices. Durant ce tour, le guide vous expliquera l’origine du fruit, leur traitement et les utilisations locales. Cette excursion panoramique ne doit certainement pas être manquée.
• Sur le chemin se trouve l’ancien palais du Sultan , connu sous le nom de « Palace Maruhubi ». Ce site est véritablement un lieu culturel de Zanzibar et comprend le harem personnel du Sultan de 99 femmes !
• Nous vous recommandons également de faire un détour sur la côte sud de l’île, plus précisément au village de pêcheurs de Kizimkazi. De là, vous pouvez faire un voyage en bateau vers le récif, où vous pourrez admirer les dauphins sauvages qui souvent nagent à proximité des bateaux. Le capitaine vous permettra de sauter dans l’eau et de nager avec les dauphins.
• En savoir plus sur la grande ville de Zanzibar, classée dans le patrimoine mondial de l’UNESCO – Stonetown

StoneTown

Stone Town, également connue sous le nom de Mji Mkongwe (terme Swahili pour définir la « vieille ville »), est la partie ancienne de la ville de Zanzibar.

Elle est également aujourd’hui la ville principale de Zanzibar et StoneTown représente un bel exemple des villes swahilis commerçantes des côtes de l’Afrique de l’Est. Stone Town a pratiquement conservé son paysage urbain et contient de nombreux bâtiments qui reflètent sa culture particulière. Celle-ci a réuni et homogénéisé des éléments disparates de nombreuses cultures  telles que celles d’Afrique, de la région arabe, de l’Inde et de l’Europe depuis plus d’un millénaire.

Après l’indépendance, malheureusement, plusieurs hauts bâtiments ont été construit dans la ville de Stone Town, où l’ancien charme de la ville a quelque peu souffert. Néanmoins, l’atmosphère de la vieille ville ne s’est pas perdue, particulièrement dans la région occidentale de Stone Town. Là-bas, vous pouvez vous promener dans les ruelles étroites, où les maisons Swahili sont proches les unes des autres et décorées avec des portes en bois et des balcons magnifiquement taillés.

La maison des merveilles

Le bâtiment le plus haut de Stone Town appelé « The House of Wonders » ou Beit al-Ajaib, date de 1833. Construite par le Sultan Barghash, ce palais reflète les grandes dépenses en architecture qui marquèrent les dernières années d’indépendance des sultans. Lorsque ce dernier fut construit, il était le plus grand bâtiment de l’Afrique de l’est et le premier bâtiment à avoir accès à l’électricité et de l’eau.

C’est également là que se trouvait le premier ascenseur, qui aujourd’hui ne fonctionne plus. Bien que ce palais ne soit pas le plus attirant de la capital, son vaste musée (discutable s’il ne serait même pas le meilleur de l’Afrique de l’est) est un endroit à définitivement visiter. Des balcons en fer surplombent les toits. Ce palais a été un des rares à survivre aux bombardements anglais de 1869 (même les chandeliers du palais sont restés intacts).

Cependant, le phare et l’horloge swahili (attention pour obtenir l’heure correcte il faut soit ajouter ou retirer six heures) ont été reconstruit après l’assaut. Les expositions sont centrées autour l’histoire de Zanzibar et la vie est-africaine. Des spectacles sont dédiés à la médecine swahilie, à la nourriture et à la boisson ainsi qu’à la musique et à la guérison traditionnelle. Des pièces historiques sont présentées, telles que le coffre médical du Dr Livingstone, les canons de bronze portugais du 16ème siècle mais encore la Ford Zephyr des années 1950 (une voiture conduite une fois par le président Karume) .

LE DISPOSITIF ANCIEN

Ce délicat bâtiment de quatre étages, située en face du port, est connu comme l’un des sites les plus charmants de l’Afrique de l’Est. Bien qu’ancien, son charme colonial est difficile à nier. Fondé par Sir Tharia Topan, un homme d’affaires dont la richesse était en grande partie liée à la traite négrière et qui a également fondé la première école laïque de Zanzibar, les constructions ont été achevées en 1894 (trois ans après la mort du fondateur).

Après la Révolution de 1964, comme tant de bâtiments sur l’île, l’hôpital a été abandonné et est tombé en ruine. En 1990, il a été pris sous l’aile de Aga Khan Trust for Culture et a été soigneusement restauré. Une exposition au deuxième étage retrace ce processus. Cependant, aujourd’hui encore, le bâtiment n’a toujours pas retrouvé une fonction utile. Les visiteurs sont invités à visiter gratuitement le site entre  09h00 à 17h00 pendant la semaine. Le premier et deuxième étages offrent de jolies vues sur la mer.

LA VIELLE MAISON DE DOUANE

Juste après The Big Tree – un impressionnant banian (arbre indien) qui se trouve sur l’intersection entre Jamatini et Mizingani, se situe «  The Old Customs House  ». A cet endroit, on peut se renseigner sur les excursions en bateau vers les îles au large de Stone Town. De l’extérieur, le bâtiment impressionne avec ses balcons et piliers verts en fer forgé ainsi que ses murs épais. Cependant à l’intérieur du bâtiment, l’espace est lumineux.

L’Académie de musique Dhow Counties est située au dernier étage et accueille les visiteurs. Vous pouvez acheter des CD et même se renseigner sur les cours.

LE VIEUX FORT

Ce château fait de pierre de corail et composé de tours rondes ainsi que des murailles, est un endroit étonnamment bon pour se détendre et échapper au bruit et au chaos de la ville. Il est ouvert tous les jours de 09h00 à 22h00 et est gratuit (bien que les performances du soir sont payantes). Le fort remonte à la fin du dix-septième siècle lors de l’expulsion des Portugais par les Arabes  provenant d’Oman.

A la suite de l’expulsion des portugais, certains des bâtiments portugais d’origine, y compris une chapelle datant de 1612 et une maison de commerçant ont été détruits.Il a principalement été utilisé par les Omanis comme une prison, où avait lieu des exécutions publiques fréquemment tenues en dehors du mur Est. Il a vu très peu d’action militaire. Au cours du vingtième siècle, le fort a été utilisé de différentes manières; en tant que marché, une douane et un dépôt pour le chemin de fer construit dans les années 1920 et pendant les années 1930 et 40. Il a aussi été utilisé comme un club de Tennis pour femmes après 1949.

Après la révolution de 1964, le fort, comme tant d’autres bâtiments historiques de la ville ont été abandonnés. Cependant, dès 1994, ils ont été récupérés et restaurés. Il abrite aujourd’hui des magasins d’artisanat, un amphithéâtre en plein air, un bureau d’information touristique, une compagnie de tourisme et un restaurant. Il y a parfois des concerts dans l’amphithéâtre qui sont annoncés sur des affiches en dehors du fort. Les visiteurs peuvent se renseigner sur les spectacles de musiques et de lumières qui se tiennent parfois dans la partie sud du fort.

Les jardins de FORODHANI

Ces jardins publics ombragés – actuellement en cours de restauration – sont un bon endroit pour se détendre, bien qu’ils attirent les marchands ambulants.

Durant la journée, il y a des stands intéressants et prochainement il y aura un espace de jeux pour enfants faite de pneus récupérés. Cependant, l’attrait principal du lieu est le marché de nourriture du soir. Avec un grand choix de plats traditionnels pour des prix exceptionnellement bon marché, le marché a une atmosphère merveilleuse et un menu qui dépasse la plupart des meilleurs restaurants de la ville. Nous vous rendant attentif sur le fait que certains fruits de mer peuvent être moins frais qu’il n’apparaissent, mais dans l’ensemble, la qualité offerte sur le marché est satisfaisante.

De plus, nous vous conseillons de convenir d’un prix avant de commander car les serveurs ont une mauvaise habitude de facturer un «prix spécial» aux touristes. Cela dit, 5 US dollars devrait largement satisfaire votre appétit et votre goût.

tato